Procédé

L’urée est un des plus vieux produits industriels. Le procédé de fabrication d’ammoniac anhydre employé par différentes entreprises, dont IFFCO, est connu depuis près d’un siècle. Les différentes technologies de production sont toutes des variantes du procédé développé dans les années 1900.

Un procédé connu et éprouvé

Les principales matières premières utilisées dans le procédé seront l’électricité, le gaz naturel, l’eau et l’air.

Le procédé de fabrication commercial d’urée requiert l’utilisation d’ammoniac et de dioxyde de carbone sous pression. La production d’urée se fait en plusieurs étapes dans deux usines de fabrication, soit l’unité d’ammoniac et l’unité d’urée.

De l’ammoniac est produit dans l’unité d’ammoniac par la réaction de l’azote contenu dans l’air, avec l’hydrogène contenu dans le gaz naturel. Cette étape génère du dioxyde de carbone qui est entièrement consommé pour former de l’urée, dans la seconde unité. L’urée est ensuite séchée sous forme de granules ou mélangée avec de l’eau pour former de l’urée liquide ou du fluide d’échappement diesel (FED).

tableau3