COMMUNIQUÉS DE PRESSE

IFFCO Canada et ses partenaires en mode solution pour relever les défis du développement durable


Trois-Rivières, le 12 juin 2013 – IFFCO Canada, en collaboration avec ses partenaires que sont Écotech Québec et la Table de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, a rencontré ce matin, à l’Université du Québec à Trois-Rivières, une dizaine d’entreprises spécialisées dans les secteurs de l’efficacité énergétique, le captage et la réduction du CO2, les énergies renouvelables et la production d’hydrogène. Cette rencontre, organisée par IFFCO Canada et Écotech Québec dans le cadre de ses ateliers INNO+©, vise à offrir à des entreprises québécoises de technologies propres la possibilité de contribuer à l’amélioration de la performance environnementale du projet d’usine à Bécancour. Cette activité s’inscrit dans la démarche de développement durable d’IFFCO Canada qui vise à faire de sa nouvelle usine un modèle dans l’industrie.

« IFFCO Canada aspire à devenir un modèle dans son industrie et croit que ses principaux défis liés à l’exploitation d’une usine d’engrais peuvent mobiliser le savoir-faire du secteur des technologies propres au Québec tout en stimulant l’économie de la région », a déclaré M. Manish Gupta, président-directeur général d’Entreprise IFFCO Canada. « Il s’agit d’une première prise de contact avec des entreprises et chercheurs spécialisés en efficacité énergétique et énergies renouvelables, réduction et captage du CO2, ainsi qu’en production d’hydrogène. Notre objectif est de mieux connaître les innovations québécoises qui pourraient contribuer à améliorer notre performance environnementale » a-t-il expliqué.

Toutes les entreprises présentes à la rencontre ont pu ainsi présenter leur expertise. Elles ont également obtenu des informations sur le nouveau Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie de 200 millions de dollars.

Pour M. Denis Leclerc, président et chef de la direction d’Écotech Québec, « Nos ateliers INNO+© sont des activités de maillage permettant de mettre des entreprises qui ont des défis environnementaux en relation d’affaires avec des PME technologiques. L’objectif est de susciter des partenariats industriels pouvant mener à des solutions concrètes. L’atelier d’aujourd’hui est le résultat des rencontres avec les dirigeants d’IFFCO lors de la mission en Inde de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb et du ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, M. Jean-François Lisée, en janvier dernier. »
Pour le coprésident de la Table de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, M. Jean-Guy Paré « Ce qui a été discuté ce matin rejoint directement deux objectifs que nous poursuivons à savoir : encourager le transfert d’expertise pour les entreprises et promouvoir les services d’incubation. Il y a un potentiel important de création d’une expertise et aussi de richesse pour notre économie régionale que nous pourrons exporter ailleurs au Québec, mais aussi partout dans le monde. »
« L’UQTR est un centre d’excellence qui permet aux chercheurs et aux étudiants de réaliser des projets de recherche qui visent à offrir des solutions novatrices dans divers domaines et de répondre aux défis liés aux questions environnementales. Nous sommes très heureux d’être associés à ce genre d’activité de réseautage, car cela fait partie de la mission de l’UQTR » de conclure M. Hugues Doucet, directeur du Bureau de la valorisation de la recherche de l’UQTR.

À propos d’IFFCO Canada

Entreprise IFFCO Canada ltée a été fondée en 2012 dans le but de construire et d’exploiter une usine d’engrais dans le Parc industriel et portuaire de Bécancour au Québec. Le projet est né d’un partenariat entre IFFCO et La Coop fédérée, deux coopératives agricoles l’une en Inde et l’autre au Québec, ayant comme même objectif de mieux desservir leurs membres. Le projet bénéficie également de l’appui financier du gouvernement du Québec par l’entremise d’Investissement Québec. La mise en service de l’usine IFFCO Canada est prévue en 2017.

À propos d’Écotech Québec

Première organisation du genre au Canada, Écotech Québec représente la grappe des technologies propres. Elle rassemble et mobilise le secteur des technologies propres autour d’objectifs communs et d’actions concertées. En partenariat avec les intervenants clés à l’échelle nationale et internationale, Écotech Québec soutient les acteurs d’ici pour accélérer la conception, le développement, l’adoption, la commercialisation et l’exportation des technologies propres.

À propos du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie

Le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie de 200 millions de dollars, du ministère des Finances et de l’Économie, est un levier financier particulier, efficace et accessible, qui vient favoriser la réalisation de projets structurants pour les deux régions. Il vise à soutenir les projets d’investissement de petites et moyennes entreprises (PME) liées à leur démarrage ou à leur croissance, la réalisation d’études de faisabilité menant à des projets d’investissement, la création de nouveaux produits ou procédés ainsi que la mise en place de services d’incubation ayant pour objectif l’essor d’entreprises innovantes. Le Fonds s’adresse aussi aux entreprises étrangères ou aux filiales d’entreprises étrangères qui souhaitent s’implanter dans ces deux régions.

Le Fonds vise aussi les projets d’entreprises, dont celles de l’économie sociale, issus du secteur manufacturier ou du secteur tertiaire moteur, qui regroupent des entreprises à forte valeur ajoutée ou celles utilisant de nouvelles technologies, notamment celles des technologies de l’information et des communications. Sont également ciblées les entreprises du secteur primaire qui ont des projets de deuxième ou de troisième transformation ainsi que les projets majeurs des entreprises du secteur touristique. Les interventions financières se feront principalement sous forme de prêts, de garantie de prêts et de prises de participation.

À propos de l’UQTR

L’Université du Québec à Trois-Rivières compte plus de 13 000 étudiants répartis dans 204 programmes dont 55 sont exclusifs. La recherche occupe une place importante à l’UQTR avec 52 unités de recherche, dont les prestigieux Institut de recherche sur les PME et Institut de recherche sur l’hydrogène. Université d’avant-garde, milieu de vie à dimension humaine, l’UQTR propose une expérience d’apprentissage unique dans un environnement propice à tous les épanouissements.

-30-

Renseignements :

Concernant l’événement :
Steve Flanagan
Flanagan Relations publiques
Cellulaire : 514-916-2512
Courriel : steve@sfirp.com

Concernant IFFCO Canada :
Yvan Martin
Responsable des communications régionales
Téléphone : 819-602-0302
Cellulaire : 819-269-3947
Courriel : ym@iffcocan.com

Concernant le ministère des Finances et de l’Économie :
Jean-Pierre D’Auteuil
Responsable des relations avec les médias – Mission Économie
Téléphone : 418 691-5698, poste 4868
Cellulaire : 418 559-0710
Courriel : jean-pierre.dauteuil@economie.gouv.qc.ca